Quand prendre un assurance auto au tiers ?

Publié le : 01 mars 20213 mins de lecture

Depuis 1958, l’assurance auto en France est obligatoire. Cette obligation concerne au minima la souscription d’une assurance au tiers ou la garantie de responsabilité civile qui correspond au minimum légal imposé. L’assurance au tiers, c’est quoi exactement ? Quand prendre un assurance auto au tiers ?

L’assurance auto au tiers : qu’est-ce que c’est ?

Appelée également responsabilité civile automobile, l’assurance au tiers est la formule de base pour assurer une voiture. C’est la couverture minimale imposée par la loi. C’est aussi le contrat d’assurance le moins cher. En tant que couverture basique, cette assurance n’offre qu’une protection limitée. En effet, elle couvre seulement les dégâts corporels et matériels que vous et votre voiture pourraient causer à une personne lors d’un sinistre ou lors d’un accident dont vous êtes responsables. Les éventuels dommages que vous avez subi ne sont pas pris en charge. Par conséquent, en cas d’accident responsable, vous devrez vous-même financer les réparations de la voiture ainsi que les conséquences des dommages corporels subis.

Si le budget est serré et la voiture âgée

Le fait de prendre un assurance auto au tiers est souvent la meilleure option si votre budget est serré car cette formule est la moins chère du marché. Ce peut aussi être un excellent choix si votre voiture est âgée. En effet, l’assurance auto au tiers est suffisante pour assurer une vieille voiture. En cas de sinistre, la compagnie d’assurance va se baser sur la valeur de la voiture sur le marché. Celle-ci perd en moyenne 61 % de son prix d’achat neuf 5 ans après sa mise en circulation. Si votre voiture circule depuis plus de 5 ans et que vous avez souscrit un contrat d’assurance tous risques, vous risquerez de payer une prime d’assurance beaucoup plus chère que la valeur de votre voiture elle-même.

Quand vous êtes malussé (e) ou résilié (e)

Vous devez également prendre un assurance auto au tiers lorsque vous êtes malussé (e). En effet, en tant que tel, votre cotisation d’assurance peut être très élevée. Afin de réduire les mensualités, vous pouvez souscrire une assurance au tiers et baisser ainsi votre niveau de protection. Au cas où votre assureur résilie votre contrat à cause d’un malus trop élevé, il vous sera difficile de trouver une autre assurance auto. Les assureurs n’acceptent de proposer aux conducteurs résiliés que les formules au tiers et ce à des prix élevés. Vous êtes dans cette situation ? Dans ce cas, il vous est recommandé de trouver un contrat d’assurance qui vous est adapté en comparant les offres.

Plan du site